Steve Jobs: le génie fondateur d’Apple

Steven Paul Jobs, dit Steve Jobs, (né le 24 février 1955 à San Francisco et mort le 5 octobre 2011 à son domicile de Palo Alto) est un entrepreneur et inventeur américain, souvent qualifié de visionnaire et un des pionniers de la révolution de l’ordinateur personnel. Co-fondateur, directeur général et président du conseil d’administration d’Apple Inc, il dirige aussi les studios Pixar et devient membre du conseil d’administration de Disney lors du rachat en 2006 de Pixar par Disney. Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne créent Apple le 1er avril 1976 à Cupertino. Au début des années 1980, Steve Jobs saisit le potentiel commercial des travaux du Xerox Parc sur le couple interface graphique/souris, ce qui conduit à la conception du Lisa, puis du Macintosh en 1984, les premiers ordinateurs grand public à profiter de ces innovations. Après avoir perdu une lutte de pouvoir à la tête d’Apple avec le directeur général qu’il avait pourtant recruté, John Sculley, il quitte l’entreprise en septembre 1985 pour fonder NeXT.

En 1986, il rachète la division Graphics Group de Lucasfilm, la transforme en Pixar Animation Studios et
rencontre le succès commercial en 1995 avec Toy Story, un film dont il est le producteur délégué. Il reste directeur-général propriétaire de la compagnie (à 50,1 %) jusqu’à son acquisition par la Walt Disney Company en 2006.

Début 1997, Apple rachète NeXT. L’opération permet à Steve Jobs de revenir à la tête de la firme qu’il a cofondée et fournit à Apple le code source de NeXTSTEP à partir duquel est développé le système d’exploitation Mac OS X. Il supervise durant les quatorze années suivantes la création, le lancement et le développement de l’iMac (1998), de l’iPod, d’iTunes et de la chaîne de magasins Apple Store (2001), de l’iTunes Store (2003), de l’iPhone (2007) et de l’iPad (2010), présentant les différents produits à un rythme pluriannuel lors de ses fameuses keynotes et faisant de son entreprise une des plus riches au monde au moment de sa mort.

En 2003, Steve Jobs apprend qu’il est atteint d’une forme rare de cancer pancréatique. Il passe les années suivantes à lutter contre la maladie, subissant plusieurs hospitalisations et arrêts de travail, apparaissant de plus en plus amaigri au fur et à mesure que sa santé décline. Il meurt le 5 octobre 2011 à son domicile de Palo Alto, à l’âge de cinquante-six ans. Sa mort soulève une importante vague d’émotion à travers le monde.

src: wiki