Mac AppStore: une forteresse tombe

Steve Jobs - dossiers et réflexions sur d'Apple

Depuis l’annonce faite par Steve Jobs de l’arrivée imminente de l’équivalent sur Mac de l’AppStore, le Mac AppStore, plusieurs sons de cloche commencent à tinter ça et là. La plupart des commentaires émanent pour une majorité de geeks ou de développeurs établis dans le monde Mac depuis longtemps. Les geeks, voient d’un très mauvais œil qu’un Apple ne vienne bousculer 20 ans d’ordre établi, et pour certains développeurs bien implantés, voient dans le Mac AppStore plus un concurrent qu’un allier. Dans l’ensemble, tout ce beau monde est d’accord sur un point: Il était urgent de ne rien faire !

Bref, surtout ne rien changer, et tout sera mieux dans le meilleur des mondes. Apple n’en est pas à sa première « polémique » sur le thème de la bousculade de l’ordre établi: La disparition du lecteur de disquette dans les tous premiers iMac, qui devait faire de cet ordinateur un Flop monumental. La disparition du port série, du lecteur/graveur de CD/DVD… Tous des éléments tellement indispensable, que je ne me souviens même plus la dernière fois ou j’ai inséré un disque dans mon graveur de DVD… Si Steve Jobs sait comment susciter des besoins et surtout des envies, il sait aussi comment susciter le besoin et l’envie d’abandonner sur la bande d’arrêt d’urgence des autoroutes de l’information des habitudes et des comportements révolus.

A SteveJobs.fr, nous sommes arrivé à la conclusion du contraire, et nous allons essayer de vous expliquer pourquoi le Mac AppStore sera une avancée considérable qui bénéficiera autant aux développeurs qu’aux utilisateurs. Dans 90 jours, Apple va lancer la version Mac de ce qui a été à la fois le plus gros succès de la plateforme mobile iOS, et l’élément essentiel qui a contribuer au succès de cette même plateforme. Ce Store d’un nouveau genre va changer la donne à plusieurs égards pour diverses raisons. Pourquoi? Parce qu’il apporte au Mac, le concept le plus réussi du monde mobile, et ce concept s’y adapte à la perfection pour peu qu’on se mette à penser comme un « utilisateur » et non plus comme un geek.

Voici les raisons de ce succès annoncé:

1- Apple est celui à qui on payera ses achats, ce qui est gage de facilité et de sécurité pour les utilisateurs finaux mais aussi pour les développeurs.
Les développeurs n’ont plus à s’occuper des paiements, et les utilisateurs ont une seule et unique façon et surtout un seul compte à un seul endroit pour payer leurs achats.
Fini le stockage des emails avec numéros de série qu’on ne retrouve jamais, numéro de compte, mots de passe, et surtout, la traque de son compte carte bleue…
Certes, les développeurs auront à laisser une partie de leur revenu, mais cela sera largement compensé par des ventes en augmentation et plus de simplicité.

2- Paiements plus faciles et sécurisés = vente d’Apps accrue….
C’est un des enseignement majeur que nous avons appris en 2 ans de l’AppStore sur iOS:
Les utilisateurs achèteront bien plus d’Apps, si le processus est sans obstacle, perçu ou réel… L’achat se fait en un seul Click… Aucun système actuel ne permet cette déconcertante facilité et simplicité…
Bien souvent, il est plus facile de « pirater » l’application plutôt que de l’acheter: un comble.
L’achat d’une application aujourd’hui ressemble au parcours du combattant:
D’abord remplir une fiche de renseignements digne de la gendarmerie, ensuite, toujours laisser son adresse Email, car elle sera vérifiée [héhé pas bête], ensuite rentrer son numéro de carte de crédit, en croisant les doigts, recevoir l’email de confirmation, que votre compte a bel et bien été débité, puis, votre numéros de série vous est envoyé, après que vous ayez téléchargé l’image disque et installer votre application!
Pfiou! Rien que ça! Par le Mac AppStore, tout ce ramdam se résumera par un « click »….
Ne pensez-vous toujours pas que ça va aider grandement la vente d’Apps?

3- L’application que vous voulez, celle que vous avez besoin plus facile à trouver, plutôt que de parcourir tout le web et passer des heures sur Google, vous ne recherchez plus que dans un seul et unique endroit. C’est essentiellement pour cette raison qu’à steveJobs.fr nous pensons que le Mac AppStore sera largement et rapidement adopté.

4- Une plus grande et surtout meilleure exposition pour les applications, surtout celles de la meilleure qualité et utilité, qui grimperont en flèche au Top 25. Les utilisateurs pourront voter pour leurs Apps favorites et mettre en exergue des Apps jusqu’à aujourd’hui inconnues, ou faire découvrir des petits nouveaux. Pour ne prendre que cette exemple, quand tous ne connaissent que Photoshop, sûrement que grâce au Mac AppStore les utilisateurs pourront se rendre compte qu’il a pléthore d’autres Apps beaucoup moins chères et bien souvent meilleures.

5- Pour moi, la plus importante quand on a des parcs de plusieurs machines à maintenir. Un système de mise à jour centralisé comme nous le connaissons au niveau du système… Quel bonheur ! Fini les heures à mettre à jour ses ordinateurs qui souvent ne le sont pas… Qui se soucie de mettre à jour son système aujourd’hui? Imaginer ce concept étendu et surtout centralisé de façon automatique ou non, à toutes les applis installées sur son Mac…. Franchement !

6- SE-CU-RI-TE !
Sur ce point précis, pour le coup, le Mac AppStore est « LA » bonne idée que Microsoft aurait dût avoir il y a 20 ans… Ça leur aurait évité bien des soucis de virus et tutti quanti.
Avec un contrôle [ça y est, le gros mot est lâché] plus poussé sur ce qui s’installe sur le Mac, Apple propose une nouvelle façon de concevoir la sécurité. Plutôt qu’une sécurité passive, qui s’applique une fois le problème arrivé, Apple propose une sécurité active, et de prévenir le problème pour qu’il n’arrive pas… Votre Mac rame depuis la dernière installation? Certains de vos périphériques ne répondent plus? Vos polices ont disparut? Vous avez installé une version trop ancienne d’une Appli, la version qu’il ne fallait surtout pas installer? Dommage pour vous, avec le Mac AppStore je n’aurait plus jamais ce genre de soucis…

7- Flexibilité, à la manière de l’iTunes Store ou de l’AppStore, autoriser telle ou telle machine à utiliser ses Apps. Fini les conflits de numéros de série, qu’on a jamais sous la main quand il le faut.
Réinstaller son système après un crash du disque dur, perte ou vol de sa machine, ou tout simplement pour un nouveau Mac flambant neuf, deviendra avec le Mac AppStore un jeu d’enfant: Voulez-vous télécharger à nouveau vos achats sur votre nouvel ordinateur? Oui! Adieu DVD, image disque qu’on ne trouve jamais, et les heures passées à surfer sur tous les sites pour re télécharger une à une ses Apps…

Qu’on le veuille ou non, le Mac AppStore est voué a devenir une des avancées les plus significatives en informatique de ces 10 dernières années.
Si certains ne pensent pas que ce Store les intéressera un jour, reviendront sûrement sur leur jugement.

Steve Jobs n’a pas l’habitude de s’épancher sur le sort, qu’il soit malheureux ou pas, d’une petite minorité pour ne s’intéresser qu’à ce qui pourrait simplifier la vie du plus grand nombre. La simplicité a toujours été le leitmotiv de Steve Jobs, et sur ce point nous sommes gâté avec son Mac AppStore… Rendre la gestion de ses applications sur un ordinateur au rang d’un lointain souvenir, n’est pas une si mince affaire… Pour ma part, ceci deviendra une immense machine à switch, car, si pour nous, utilisateurs Mac, l’installation d’une application se résume pour la plupart du temps qu’à glisser une icône sur le dossier Applications, il n’en est pas de même sous Windows ou rien n’a véritablement changer depuis Windows 95!

Que les défenseurs du monde tel qu’il fut et ne sera plus, tremblent….
Une de leur dernière forteresse viens de tomber…

Nick Hunter pour SteveJobs.fr
San Francisco